La cigarette électronique dispositif de sevrage tabagique?


  • Les rapporteurs du Conseil économique social et environnemental (Cese) ont présenté leur avis sur les addictions au tabac et à l’alcool.
    Ils proposent de considérer le vapotage comme un outil de sevrage.

     

    « LES ADDICTIONS AU TABAC ET À L’ALCOOL »
    Dans un rapport présenté par Étienne CANIARD, rapporteur,et Marie-Josée AUGÉ-CAUMON, co-rapporteure
    Au nom de la Section des affaires sociales et de la santé, le Conseil économique, social et environnemental a donné son avis.

    Ci-dessous la Préconisation n°15:
    Positionner la cigarette électronique avec ou sans nicotine parmi les autres dispositifs
    de sevrage tabagique : l’intégrer dans le discours de prévention des addictions ;
    former les professionnels et
    professionnelles de la santé à l’accompagnement qu’elle
    implique (comme tout dispositif de réduction des risques) ; en exclure les industries
    du tabac. .

     

  • le CESE regrette l’encadrement très contraignant dont est l’objet la cigarette electronique, qui traduit une prudence probablement excessive des pouvoirs publics. Il ne favorise pas l’utilisation de la cigarette électronique comme dispositif de sevrage. Si le risque de banaliser le fait de fumer justifie l’interdiction de vente aux mineurs et mineures et l’interdiction du vapotage dans certains espaces publics, en revanche, le régime de taxation de la cigarette électronique et la réglementation de sa publicité, identiques dans leurs effets à ceux du tabac, freinent son utilisation comme outil de sevrage.